top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMaeva Bonachera

Pet at work : emmener son chien ou son chat au travail : c'est possible !

Dernière mise à jour : 24 mai

homme avec chien devant un ordinateur au travail
En télé-travail avec son chien

Pet at work, ou "animal de compagnie au travail", débarque dans les entreprises françaises !

C'est une approche qui rencontrait déjà un franc succès dans les pays anglophones, les Pays-Bas et la Belgique, et qui commence doucement à prendre ses marques chez nous.



Qui n'a jamais rêvé d'emmener son chien au travail ?


Et bien c'est possible, car aucune loi n'interdit d'emmener son animal de compagnie à son bureau, à quelques exceptions près : les chiens de catégories 1 et 2 ne sont pas admis sur le lieu de travail ; les animaux ne sont pas admis dans les établissements de santé, dans les entreprises du secteur alimentaire - spécifiquement dans les lieux d'ateliers ou laboratoire de préparation ds aliments, ni dans les administrations publiques accueillants du public.

( Horsèchiens d'assistances).


En dehors de ces cas, si le règlement intérieur de l'entreprise ne spécifie pas d'interdiction précise, il est tout à fait possible d'emmener son animal de compagnie au travail !


D'autant que l'état souhaite s'engager davantage pour le bien-être animal en s'engageant pour la lutte contre les abandons.


L’estimation du nombre de chats et de chiens en France est de 15,1 millions de chats et 7,5 millions de chiens en 2020.

À ces chiffres s'ajoutent l'ignoble titre de champion d'Europe d'abandon d'animaux de compagnie, détenu par la France, avec + de 100.000 estimés par an, dont l'immense majorité à l'arrivée de l'été.

Le ministre en charge de l'agriculture a présenté fin décembre 2020 un plan inédit pour lutter efficacement contre le fléau qu'est devenu l'abandon d'animaux de compagnie. Il a pour objectif de sensibiliser le grand public, d’organiser et d’accompagner le tissu associatif tout en renforçant les sanctions contre les actes de maltraitance.


Pourquoi je parle de ça ?


Les raisons d'abandon ou de replacement des animaux de compagnie sont nombreuses, bien qu'aucune étude n'a été faite pour en connaître les statistiques. Toutefois, parmi elles, on peut retrouver :

  • les plaintes du voisinage suite à des nuisances sonores

  • les destructions répétées du lieu de vie

  • un mal-être de l'animal incapable de supporter la solitude

  • le manque de temps pour s'occuper de son animal

  • un changement de situation comme un déménagement, une séparation, un problème de santé handicapant etc... ( pour les chiens notamment ).


Si l'immense majorité des abandons sont dus à des comportements inacceptables de la part des propriétaires, il faut garder à l'esprit que certains se séparent à contrecœur de leur compagnon, et que si une alternative était envisageable, elle serait choisie.


Par conséquent, il me semble important de signaler le fait qu'une possibilité d'emmener son animal de compagnie au travail pourrait, dans plusieurs de ces cas, régler en partie ou intégralement la problématique responsable de l'abandon.


Selon une enquête commandée par l'entreprise Purina et menée par l'institut IPSOS, 58% des propriétaires de chiens emmèneraient leur animal au travail s'ils en avaient la possibilité.

En outre, 39% des propriétaires répondants déclarent que la pratique d'une politique Pet At Work est de nature à les persuader d'accepter une offre d'emploi plutôt qu'une autre.



Toutes les études tendent à prouver les bienfaits du Pet at Work.


A l'image de l'étude de Barker et al. en 2012, plusieurs statistiques ont été menées pour déterminer les bienfaits d'emmener son animal de compagnie au travail.

Parmi eux, on retrouve :

  • Une meilleure gestion du stress des employés

  • Des effets bénéfiques sur la santé et les paramètres cardio-vasculaires

  • Une amélioration de la concentration et de la performance

  • Une satisfaction et du bien-être des propriétaires de l'animal emmené au travail

  • Un renforcement et une amélioration des interactions sociales entre employés via l'animal de compagnie comme catalyseur de la sociabilité

  • Une amélioration des relations aux supérieurs hiérarchiques

  • Une amélioration de la productivité de l'entreprise

  • Une réduction de l'absentéisme


« Dans notre société de plus en plus insécurisante, l’animal familier apporterait une forte sécurité affective et contribuerait à développer l'estime de soi et les compétences qui nous permettent de mieux comprendre, de créer et d'inventer. Le chien permettrait donc aussi une augmentation de la productivité. » - Hubert Montagner, chercheur en psychophysiologie et auteur du livre L'Enfant et l'Animal, éditions Odile Jacob.

Entreprise Pet-friendly : un concept qui fait du bien à l'image de marque


 La politique Pet-At-Work renvoie une image des valeurs de l’entreprise et de son organisation. Elle peut donc être activement utilisée dans la construction de l’image de marque.

L’accueil d’animaux sur le lieu de travail est associé à l’idée que l’entreprise se soucie de ses employés et de leur famille (Wilkin et al., 2016).


Selon une étude Holidog de mars 2016, pour 98% des répondants, une société qui accepte les animaux dispose d’une image moderne et en avance sur son temps.


En Bref, le Pet-At-Work est une excellente idée pour l'humain et l'animal si c'est correctement encadré


Toutefois, il est bien entendu évident que certains critères sont obligatoires avant de l'envisager, comme l'autorisation de toutes les parties concernées par ce concept.


C'est pourquoi j'ai mis au point un service proposant une intervention en milieu professionnel, quel qu'il soit, pour accompagner les propriétaires et les entreprises souhaitant se lancer dans cette démarche de manière adaptée et sans heurt, en respectant les critères de respect et de bienveillance qui me semblent essentiels à ce concept tout nouveau.


N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus et prendre de bonnes dispositions dès le départ.


À bientôt pour un nouvel article ! Si tu as aimé, n'oublie pas de cliquer sur le petit cœur en bas !



Logo de l'entreprise Maeva et Moussaillons


[sources : agriculture.gouv / dumas.ccsd.cnrs / purina / SPA / le figaro / mkngconsulting ]

Comentários


bottom of page